les arts himalayens et tibétains

 

 

Bouddha de la médecine

 

Sangye Menla

 

bouddhamedecine.jpg

 

 

Le « Maître guérisseur » ou Bouddha de la médecine, est l’un des bouddhas mahāyāna du passé, devenu une émanation de Shākyamuni spécialisée dans les guérisons matérielles et spirituelles et la protection contre les calamités. Son nom complet est Bhaişajyaguruvaidūryaprabha, « Maître guérisseur de la lumière de lapis-lazuli ».

 

Origine et déités associées

 

Sa carrière de bodhisattva est décrite dans le Bhaişajyaguru-sūtra . Il a fait douze vœux, dont deux expriment spécifiquement son désir de guérir et de sauver. Il devint bouddha dans un monde nommé Vaidūryanirbhāsa ou « Pur lapis lazuli » situé à l’Est, où il est accompagné des bodhisattvas Sūryaprabha (Clarté solaire; Nyi-ma ‘od) à sa gauche et Candraprabha (Clarté lunaire; Zla-ba ‘od) à sa droite.

 

Comme Akshobhya, Bhaişajyaguru est maître d’un « paradis oriental » et peut former une paire avec Amitābha, maître du « paradis occidental » Sukhāvatī. Le paradis d’Amitābha est d’ailleurs mentionné dans le Bhaişajyaguru sūtra.

 

Selon le Sapta tathāgata-Pūrva praņidhāna viśeşa vistara (Soutra du vœu des sept tathāgatas), Bhaśajyaguru possède sept émanations représentant sept modalités différentes de guérison ou de protection. Quelquefois Gautama s’ajoute au groupe, formant l’ensemble des Huit bouddhas médecins. Douze généraux en armure, appelés yakşa , ayant chacun sous ses ordres sept mille soldats, l’aident à combattre les maladies. Ce sont Kumbira, Vajra, Mikila, Andira, Anila, Andila, Indra, Pajira, Mahorāga, Sindura, Catura et Vikarāla

 

Iconographie

 

 

Le bouddha Bhaişajyaguru est le plus souvent représenté avec le corps bleu (couleur de lapis-lazuli), assis en robe de moine, tenant une jarre ou un bol de potion dans sa main gauche dont la position évoque le mudrâ de méditation, et dans la droite étendue en geste de don une branche d’arura (terminalia chebulla). Il peut être accompagné des bodhisattvas Sūryaprabha (Nikko, Rìguāng) et Candraprabha (Gakko, Yuèguāng) ou des Douze généraux. (Mahāsthāmaprāpta) ; il peut également n’être représenté que par le symbole d’une jarre ou d’une pagode.

 

Il existe différents types de mandalas de Bhaişajyaguru. Le mandala complet comprend les rois des quatre directions, les Douze généraux, les Huit bouddhas médecins, différents bodhisattvas, des déités hindoues telles Brahma, les patriarches des lignées des écoles de médecine tibétaine (dont le cinquième Dalai Lama), ainsi que des médecins éminents et des disciples. Bhaişajyaguru y apparait au centre de Sudarśana, la cité de la médecine, assis sur un trône décoré de pierres précieuses.

 


Culte

 

Contrairement au Japon, on trouve au Tibet des mandalas de Bhaişajyaguru . Son image peut servir de support de méditation pour vaincre l’attachement et les sentiments négatifs.

 

Le Bouddha de la Médecine ou Sangye Menla est une divinité tantrique du Bouddhisme tibétain.

 

Son mantra est considéré comme ayant une grande force contre les maladies physiques ou pour purifier un karma négatif. Ainsi, la forme longue est répétée 108 fois au-dessus d’un verre d’eau bue ensuite par le malade. Le mantra court ou long peut également être récité sur la viande du repas pour offrir une renaissance favorable à l’animal tué.

 

Mantra du bouddha de la médecine

 


Le mantra du bouddha de la médecine est annoncé par le bouddha Shākyamuni dans le Soutra du mérite des voeux du Maître guérisseur, roi de la lumière de lapis-lazuli: Namo Bhagavate Bhaişajya-guru-vaidūrya-prabhā-rājāya Tathāgatāya Arhate Samyak-sambuddhāya. Tadyathā, om, bhaişajye bhaişajye Bhaişajya-samudgate svāhā.

 

Source : fr.wikipedia.org/wiki/Bhaisajyaguru

 

Vous pouvez retrouvez le bouddha de la médecine

 

969.jpg

 

à partir du mois d’avril sur le site :

 

www.art-sevensun.com

 

Matière : Bronze / Or fin

 

Provenance : Himalaya

 

tibet1.gif

 

Réf : AMH01

 

H 22cm

 

Poids : 3000Gr

 

Cliquer ici pour vous informez de nos actions humanitaires 2009

 

Merci de nous aider à soutenir le Tibet…

 

 

 


Archives pour la catégorie art himalayen

les arts himalayens et tibétains

 

 

Bouddha de la médecine

 

Sangye Menla

 

bouddhamedecine.jpg

 

 

Le « Maître guérisseur » ou Bouddha de la médecine, est l’un des bouddhas mahāyāna du passé, devenu une émanation de Shākyamuni spécialisée dans les guérisons matérielles et spirituelles et la protection contre les calamités. Son nom complet est Bhaişajyaguruvaidūryaprabha, « Maître guérisseur de la lumière de lapis-lazuli ».

 

Origine et déités associées

 

Sa carrière de bodhisattva est décrite dans le Bhaişajyaguru-sūtra . Il a fait douze vœux, dont deux expriment spécifiquement son désir de guérir et de sauver. Il devint bouddha dans un monde nommé Vaidūryanirbhāsa ou « Pur lapis lazuli » situé à l’Est, où il est accompagné des bodhisattvas Sūryaprabha (Clarté solaire; Nyi-ma ‘od) à sa gauche et Candraprabha (Clarté lunaire; Zla-ba ‘od) à sa droite.

 

Comme Akshobhya, Bhaişajyaguru est maître d’un « paradis oriental » et peut former une paire avec Amitābha, maître du « paradis occidental » Sukhāvatī. Le paradis d’Amitābha est d’ailleurs mentionné dans le Bhaişajyaguru sūtra.

 

Selon le Sapta tathāgata-Pūrva praņidhāna viśeşa vistara (Soutra du vœu des sept tathāgatas), Bhaśajyaguru possède sept émanations représentant sept modalités différentes de guérison ou de protection. Quelquefois Gautama s’ajoute au groupe, formant l’ensemble des Huit bouddhas médecins. Douze généraux en armure, appelés yakşa , ayant chacun sous ses ordres sept mille soldats, l’aident à combattre les maladies. Ce sont Kumbira, Vajra, Mikila, Andira, Anila, Andila, Indra, Pajira, Mahorāga, Sindura, Catura et Vikarāla

 

Iconographie

 

 

Le bouddha Bhaişajyaguru est le plus souvent représenté avec le corps bleu (couleur de lapis-lazuli), assis en robe de moine, tenant une jarre ou un bol de potion dans sa main gauche dont la position évoque le mudrâ de méditation, et dans la droite étendue en geste de don une branche d’arura (terminalia chebulla). Il peut être accompagné des bodhisattvas Sūryaprabha (Nikko, Rìguāng) et Candraprabha (Gakko, Yuèguāng) ou des Douze généraux. (Mahāsthāmaprāpta) ; il peut également n’être représenté que par le symbole d’une jarre ou d’une pagode.

 

Il existe différents types de mandalas de Bhaişajyaguru. Le mandala complet comprend les rois des quatre directions, les Douze généraux, les Huit bouddhas médecins, différents bodhisattvas, des déités hindoues telles Brahma, les patriarches des lignées des écoles de médecine tibétaine (dont le cinquième Dalai Lama), ainsi que des médecins éminents et des disciples. Bhaişajyaguru y apparait au centre de Sudarśana, la cité de la médecine, assis sur un trône décoré de pierres précieuses.

 


Culte

 

Contrairement au Japon, on trouve au Tibet des mandalas de Bhaişajyaguru . Son image peut servir de support de méditation pour vaincre l’attachement et les sentiments négatifs.

 

Le Bouddha de la Médecine ou Sangye Menla est une divinité tantrique du Bouddhisme tibétain.

 

Son mantra est considéré comme ayant une grande force contre les maladies physiques ou pour purifier un karma négatif. Ainsi, la forme longue est répétée 108 fois au-dessus d’un verre d’eau bue ensuite par le malade. Le mantra court ou long peut également être récité sur la viande du repas pour offrir une renaissance favorable à l’animal tué.

 

Mantra du bouddha de la médecine

 


Le mantra du bouddha de la médecine est annoncé par le bouddha Shākyamuni dans le Soutra du mérite des voeux du Maître guérisseur, roi de la lumière de lapis-lazuli: Namo Bhagavate Bhaişajya-guru-vaidūrya-prabhā-rājāya Tathāgatāya Arhate Samyak-sambuddhāya. Tadyathā, om, bhaişajye bhaişajye Bhaişajya-samudgate svāhā.

 

Source : fr.wikipedia.org/wiki/Bhaisajyaguru

 

Vous pouvez retrouvez le bouddha de la médecine

 

969.jpg

 

à partir du mois d’avril sur le site :

 

www.art-sevensun.com

 

Matière : Bronze / Or fin

 

Provenance : Himalaya

 

tibet1.gif

 

Réf : AMH01

 

H 22cm

 

Poids : 3000Gr

 

Cliquer ici pour vous informez de nos actions humanitaires 2009

 

Merci de nous aider à soutenir le Tibet…

 

 

 

Symphony Kromatik |
ventdefeuprehistoire |
hedin adeline |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Maison Bleue à Dives sur...
| les bagues colorées de La P...
| CIRCUS MUNDI